Evénement : nous innovons avec le paiement pour services environnementaux

11/04/2018

La confusion sexuelle a débarqué dans notre vignoble! 1 quart des surfaces du vignoble de la coopérative "Les Vignerons de Buzet" pouvant être couvertes par cette méthode alternative aux insecticides le sont depuis mardi 10 avril.

15 viticulteurs ont installé de petites diffuseurs orange sur leurs parcelles : une méthode alternative aux insecticides dans la lutte contre l'eudémis ou tordeuse de la grappe. C'est un papillon endommageant gravement les raisins.

Et ce n'est qu'un début!

La mise en place de la confusion sexuelle dans le vignoble s'inscrit dans le cadre de la mise en place par notre coopérative du paiement pour services environnementaux, auprès de tous nos viticulteurs adhérents.

Avec le paiement pour services environnementaux nous prenons en compte les bénéfices apportés par le viticulteur à son environnement sur trois axes :

  • La qualilté de l'eau et du sol
  • La qualité de l'air
  • La biodiversité

Eric Pozzoli, viticulteur de la coopérative "Les Vignerons de Buzet" (source vidéo : Sud Ouest)

Tous les viticulteurs de notre coopérative doivent respecter un cahier des charges incluant de bonnes pratiques environnementales et la réduction des intrants chimiques. Le paiement pour services environnementaux (dit PSE) est un étape supplémentaire : il prend en compte l'effet sur l'environnement des actions mises en place par chacun.

Mais la confusion sexuelle, c'est quoi ?

Les petits rectangle orange, des "puffeurs" diffusent des phéromones de papillons femelles. Les papillons mâles sont ainsi attirés... mais ne trouvent pas les femelles pour se reproduire!

Les explications en vidéo de Philippe Ansiaux, responsable technique chez BASF avec qui nous avons mis en place le dispositif (source vidéo : Sud Ouest)

La confusion sexuelle, en réduisant l'utilisation d'insecticides, a un effet positif sur la qualité de l'air. A ce titre, notre coopérative l'a fait entrer dans le dispositif de paiement pour services environnementaux.